Sélection spermatique

Sélection spermatique

Sélection spermatique

Les techniques de sélection spermatique permettent d’obtenir de meilleurs taux de réussite dans les traitements avec sperme du conjoint.

Techniques de sélection spermatique

Préparation spermatique : elle consiste en différents changements physiologiques que souffrent les spermatozoïdes pour obtenir leur capacité de féconder l’ovule. Cette préparation à la fécondation est obtenue de manière naturelle pendant le trajet dans l’appareil reproducteur féminin. Cependant, en laboratoire de reproduction assistée nous obtenons cela grâce à techniques comme le Swim-Up et degrés de densité.

Fragmentation de l’ADN: il ne s’agit pas d’une technique d’amélioration du sperme. C’est une technique de diagnostic complémentaire au spermogramme qui apporte un plus d’information lors de l’étude du facteur masculin. Ce test permet d’évaluer si l’ADN qui se trouve dans l’ADN des spermatozoïdes, est fragmenté. Un résultat avec des valeurs en dehors des normes peut être en rapport avec des cas d’échecs d’implantation, développement embryonnaire compromis, blocage embryonnaire ou fausses-couches. L’une des manières de corriger les effets de l’ADN fragmenté est de suivre une cure antioxydantes préalablement au traitement. Pendant le cycle, plusieurs techniques sont possibles telles que le MACS, PICSI ou Fertilchip pour améliorer la sélection des spermatozoïdes qui n’auraient pas l’ADN fragmenté. Ces techniques seront indiquées médicalement et dépendront de la qualité des échantillons de sperme.

PICSI: technique de sélection physiologique des spermatozoïdes par leur affinité à l’acide hyaluronique, composant que se retrouve dans la cellule granulaire qui recouvre l’ovocyte. Pour cela, nous utilisons uns plaque spéciale contenant de l’acide hyaluronique ; les spermatozoïdes optimum et avec une plus grande affinité à celui-ci, seront attiré par ce composant, ce qui permettra leur sélection.

Fertile CHIP: Technique qui permet de faire une sélection spermatique basé sur la motilité. Elle consiste en un chip à deux orifices ou des chambres connectées par un canal micro fluidique. Par ce procédé, nous placerons l’échantillon (une courte période après le recueil) dans l’orifice de l’entrée, les spermatozoïdes nageront par le canal où ils seront sélectionnés, et ceux qui arriveront jusqu’à la chambre de sortie seront utilisés pour la microinjection.

Si vous souhaitez parler de votre cas, nous vous appelons

Comment puis-je augmenter les chances de grossesse ?

Questions Fréquentes

Les problèmes peuvent être en rapport avec un recompte pauvre de spermatozoïdes ou anomalyes de taille, mouvement ou morphologie. L’infertilité masculine est parfois en rapport avec la varicocèle, veines variqueuses du scrotum qui affectent la production de spermatozoïdes. Un traumatisme testiculaire, les testiculaires non descendus et déséquilibres hormonales peuvent aussi causer des problèmes de fertilité. Parfois, la présence d’autres maladies comme le diabète, les maladies du système nerveux central ou les tumeurs hypophysaires.

S’il existe un facteur masculin, nous conseiller de consulter un urologue pour écarter des anomalies anatomiques et dans certaines occasions indiquer une étude hormonale pour déterminer le pronostic de chaque patient avec des différentes possibilités de traitements.

Il y a d’autres études qui peuvent être réalisées sur l’homme pour diagnostiquer avec une plus grande fiabilité la qualité des spermatozoïdes comme le FISH ou étude de fragmentation même si aucune de ces études même très troubles sont à 100% concluantes. Mais elles nous aident à décider de la meilleure solution pour le couple, allant de l’utilisation du sperme de donneur à la réalisation de diagnostic génétique pré-implantatoire en passant par un essai de Fécondation In Vitro. Chez ProcreaTec, nous sommes préparés pour offrir la meilleure orientation génétique pour la grande expérience de nos professionnels et les bons résultats obtenus.

La morphologie, la mobilité et la concentration des spermatozoïdes par millilitre de sperme. En ce qui concerne la morphologie, la tête doit être ovale et lisse, la longueur du flagelle doit être de trois fois celle de la tête et y présenter une bonne insertion. La mobilité est définie par la vitesse de déplacement du spermatozoïde (micromètres par seconde) suivant un trajet linéaire. Tous ces paramètres doivent être compris dans des niveaux établis par l’OMS en 2010.