Reception d’embryons

Adoption d’embryons

Adoption d’embryons

Les traitements de réception d’embryons permettent d’obtenir une grossesse grâce à des embryons issus du don d’un autre couple.

Comment sélectionne-t-on les embryons ?

Pour qu’un couple puisse faire don de ses embryons, ils doivent remplir les mêmes exigences de santé que des donneurs de gamètes, et devront réaliser des examens complémentaires pour le garantir.

Il faut tenir compte du fait que les embryons donnés sont issus d’un couple avec des caractéristiques physiques déjà définies et nous rechercherons la compatibilité maximale avec les receveurs. Le délai dépendra des embryons disponibles et peut prendre de 2 à 4 mois.

Il s’agira d’embryons préalablement vitrifiés et que seront transférés à la femme receveuse au moment adéquat.

Les étapes de la réception d’embryons

Quand un couple ou une femme receveuse demande “l’adoption” d’embryons, nous rechercherons une compatibilité de phénotype et immunologiques, comme pour un don de gamètes.

Le traitement consiste en la préparation de l’utérus pour la réception de ces embryons, soi r sur cycle naturel soit par traitement hormonal, et postérieurement à la dévitrification et transfert embryonnaire.

Le transfert se fait par voir vaginale, sans anesthésie, et permet de déposer l’embryon dans le fond de l’utérus, pour sa future implantation. C’est un procédé indolore et très rapide.

La patiente fera le test de grossesse 15 jours après le transfert.

FIV spagne

Si vous avez des questions au sujet de la réception d’embryons, nous vous contactons.

Comment puis-je augmenter les chances de grossesse ?

Questions fréquentes sur le thème de l’adoption d’embryons

Les problèmes peuvent être en rapport avec un recompte pauvre de spermatozoïdes ou d’anormalités de taille, mouvement ou morphologie. L’infertilité masculine est parfois en rapport avec la varicocèle, veines variqueuses du scrotum qui affectent la production de spermatozoïdes. Un traumatisme testiculaire, les testiculaires non descendus et déséquilibres hormonaux peuvent aussi causer des problèmes de fertilité. Parfois, la présence d’autres maladies comme le diabète, les maladies du système nerveux central ou els tumeurs hypophysaires.
S’il existe un facteur masculin, nous conseiller de consulter un urologue pour écarter des anomalies anatomiques et dans certaines occasions indiquer une étude hormonale pour déterminer el pronostic de chaque patient avec es différentes possibilités de traitements.

Il y a d’autres études qui peuvent être réalisées sur l’homme pour diagnostiquer avec une plus grande fiabilité la qualité des spermatozoïdes comme le FISH ou étude de fragmentation même si aucune de ces études même très troubles sont à 100% concluantes. Mais elles nous aident à décider de la meilleure solution pour le couple, allant de l’utilisation du sperme de donneur à la réalisation de diagnostic génétique pré-implantatoire en passant par un essai de Fécondation In Vitro. Dans notre clinique, nous sommes préparés pour offrir la meilleure orientation génétique pour la grande expérience de nos professionnels et les bons résultats obtenus.