Le don d’ovocytes

Don d’ovocytes

Qu’est-ce que le don d’ovocytes ?

En Espagne, le processus de don d’ovocytes est largement réglementé, et les donneuses doivent répondre à des critères stricts pour pouvoir faire don de leurs gamètes. Ce processus est toujours anonyme et altruiste.
Les traitements avec don de gamètes assurent la qualité maximale des ovules et des spermatozoïdes, provenant de donneurs jeunes et en bonne santé.

Qui a besoin d’un traitement avec don d’ovocytes?

Le don d’ovocytes est recommandé pour

  • Des femmes dont la réserve ovarienne est épuisée (échec ovarien prématuré, endométriose, opérations ou traitements agressifs).
  • Des femmes dont la qualité ovocytaire est très limitée (normalement à cause de l’âge maternel avancé) et empêche d’obtenir des embryons avec une qualité suffisante pour obtenir une grossesse.
  • Des femmes avec des malformations génétiques qu’elles ne souhaitent pas transmettre à la descendance.

Les étapes du don d’ovocytes

Pour synchroniser les cycles de la donneuse et la receveuse, les deux femmes prendront un contraceptif (pilule). Si la receveuse a encore des cycles réguliers, nous devrons freiner son activité ovarienne pour qu’elle n’interfère pas dans le traitement.
Nous préparons l’endomètre de la patiente avec des E2 (voie orale ou patch), nous faisons une ou deux échographies pour confirmer que l’endomètre ait l’épaisseur et la structure adéquates.

Quand la donneuse est prête, nous programmons sa ponction ovarienne. Le même jour, le conjoint de la patiente receveuse devra laisser l’échantillon de sperme pour réaliser la fécondation.

Après la fécondation (J+0), les biologistes observeront le développement des embryons en laboratoire jour après jour, et en informeront la patiente. Leur rôle sera de choisir les meilleurs embryons pour le transfert, selon la morphologie, le nombre de cellules, et la vitesse de développement.

Le transfert des embryons à l’utérus est réalisé de deux et cinq jours après la ponction en fonction du développement embryonnaire. Le nombre d’embryons transférés (un à trois) se décidera en fonction de la qualité embryonnaire et des caractéristiques de chaque couple. Cette décision est toujours prise en consensus avec les biologistes, les médecins et les patients. Le transfert est réalisé par voie vaginale, sans anésthésie, et permet de déposer l’embryon dans le fond de l’utérus, pour sa future implantation. La patiente fera le test de grossesse 15 jours après le transfert.

La patiente fera le test de grossesse 15 jours après le transfert.

adopción de embriones

Don d’ovocytes

Grâce à l’investissement constant en technologie de pointe, toutes les étapes du traitement sont effectuées dans le centre, ce qui diminue les temps d’attente et augmente les possibilités de grossesse.


  • Préparation et traitement de la donneuse
  • Contrôle de la stimulation ovarienne : coordination et suivi médical
  • Travail de laboratoire
  • Micro-injection spermatique (ICSI)
  • Transfert embryonnaire
  • Transfert embryonnaire au stade de blastocyste (J5))

Au cas où la patiente souhaite interrompre son traitement, nous nous engageons à restituer la partie proportionnelle correspondante aux processus non effectués.


Si vous voulez parler de votre cas nous nous mettons en contact avec vous

Garanties

Chez ProcreaTec, notre objectif est que nos patients arrivent à avoir un bébé en bonne santé et dans les meilleurs délais. Pour cela, nous garantissons :

• Un suivi personnalisé avec un médecin référent et une équipe de coordination du début à la fin du traitement.

• Des taux de réussite supérieurs à la moyenne espagnole et certifiés par la Société Espagnole de Fertilité.

• Les techniques les plus avancées en reproduction assistée. Nous disposons de deux EmbryoScope® (incubateurs avec ka technologie Time-lapse), nous sommes pionniers dans la culture à blastocyste /jour 5) et nous comptons sur les certifications des qualité ISO 9001 :2015 et UNE 179007 :2013.

Comment puis-je augmenter les chances de grossesse ?

Don d’ovocytes chez Procreatec, OvoDona

ProcreaTec met au service des donneuses le programme Ovodona, grâce auquel elles recevront toute l’information relative au processus de don.
Ce programme permet un suivi individuel de la donneuse, qui se sentira accompagnée dans tout le processus pour éviter les complications ou les préoccupations qui peuvent dériver du traitement.
Les donneuses d’ovules sont des femmes jeunes, en bonne santé et psychologiquement stables qui se seront préalablement soumises à de nombreux examens pour vérifier qu’elles ne souffrent pas d’importantes maladies, de pathologies infectieuses transmissibles ni de modifications génétiques.

Chez ProcreaTec nous suivons la législation espagnole qui permet la donation anonyme d’ovocytes recueillie dans la Loi 14/2006 sur les Techniques de Reproduction Humaine Assistée.

fiv para madres solteras

Après la stimulation, nous réalisons une ponction ovarienne pour extraire les ovocytes et le féconder en laboratoire comme dans un cycle de FIV conventionnel.

L’avantage de ce type de cycles est qu’il n’y a pas de frais de médicament et le traitement est généralement plus supportable pour la patiente.

FENOMATCH

Questions Fréquentes en rapport avec le don d’ovocytes

La Méthode Ropa est une variante de la Fécondation in vitro qui signifie « réception d’ovules de la conjointe » (don d’ovocytes). C’est l’alternative la plus intéressante pour atteindre la maternité pour les couples de femmes.
Cette méthode permet à toutes les deux de participer activement à la création et naissance du bébé. Elle consiste à extraire et à féconder les ovocytes de l’une d’elles et à implanter l’embryon dans l’utérus de la conjointe.
Par conséquent, les deux femmes jouent un rôle fondamental dans la grossesse et la naissance de leur enfant, l’une sera mère biologique (en apportant l’ovocyte) et l’autre sera la mère enceinte (celle qui est enceinte et acouche)
« La femme pourra être utilisatrice ou réceptrice des techniques [de reproduction assistée] réglementées par cette Loi indépendamment de son état civil et orientation sexuelle » indique le texte légal sur les techniques de reproduction humaine approuvé en Espagne en 2006.
« Le processus est le même que dans le cas d’une mère ou d’un conjoint qui se soumet au traitement de double don. C’est-à-dire, qui engendre son enfant avec l’ovule d’une donneuse et le sperme d’un autre donneur. La principale différence est que l’ovule provient de sa conjointe qui doit se soumettre à un processus de stimulation ovarienne et d’extraction des ovocytes », clarifie Lourdes López Yañez, spécialiste en reproduction assistée et Directrice de ProcreaTec.

Pour déterminer l’ovulation nous pouvons nous orienter sur la formule menstruelle de la patiente. Nous supposons qu’une femme avec des cycles ponctuels ovule régulièrement. En conditions normales au commencement du cycle un follicule croit avec un ovocyte ou un ovule en son intérieur, qui est expulsé de l’ovaire dans la trompe de Fallope suivant un processus connu comme ovulation.
Après l’ovulation, la P4 s’élève et fait que l’endomètre soit transformé pour se préparer à acceuillir l’ovule fécondé. Si nous mesurons la valeur à sang de la P4 entre le 7ème et le 9ème jour après l’ovulation nous nous pouvons savoir si la patiente a ovulé. On étudie aussi les niveaux d’autres hormones (Pro-lactose ou TSH), puisqu’elles peuvent interférer dans le processus normal de la croissance de l’ovocyte ou dans l’ovulation.

La réserve ovarienne fait référence à la quantité d’ovocytes disponibles dans l’ovaire d’une femme, ce qui est directement en rapport avec ses chances de grossesse. Il existe plusieurs façons d’évaluer cette réserve ovarienne : la mesure FSH et l’E2 à sang entre les jours 2 et 3 du cycle, l’échographie trans-vaginale avec comptage de follicules au repos (immatures) et de la mesure de l’hormone antimüllérienne, nous permettent de déterminer si la patiente présente une réserve ovarienne élevée, normale ou faible. Ces données avec l’âge de la patiente nous permettront d’orienter le couple vers le don d’ovocytes ou vers un autre traitement.

Les troubles de l’ovulation sont dus à un déséquilibre endocrinien qui empêche l’ovaire de maintenir une fonction normale. Les troubles de l’ovulation sont souvent associés à un poids très faible ou obésité, acné et excès de pilosité. L’une des causes les plus fréquentes de ces troubles est le syndrome de l’ovaire polykystique.

On calcule qu’entre 3% et 10% de la population féminine souffre du syndrome de l’ovaire polykystique. La femme souffre généralement de cycles irréguliers, qui peuvent être associés à des problèmes de fertilité et d’autres symptômes comme l’excès de pilosité ou acné.
Les femmes qui souffrent du syndrome de l’ovaire polykystique ovulent moins qu’une femme fertile ou n’ovulent jamais. S’il n’y a pas d’ovulation, il ne peut pas y avoir de grossesse. L’objectif des traitements de fertilité pour des femmes qui n’ovulent pas est de les faire ovuler de manière prédictible.

La fécondation (quand le spermatozoïde pénètre dans l’ovocyte) a lieu dans la trompe. Si les deux trompes sont obstruées, les spermatozoïdes ne peuvent pas arriver à l’ovocyte pour le féconder.
Les trompes peuvent être obstruées pour plusieurs raisons, par exemple à cause d’un processus infectieux préalable, d’un épisode de maladie pelvienne inflammatoire ou d’une chirurgie abdominale. La patiente n’a généralement aucun symptôme de trompes obstruées et elles sont diagnostiquées qu’après une radiographie aux rayons X des trompes et de la cavité ovarienne (« hystérosalpingographie»). La convenance ou non de faire une radiographie aux rayons X des trompes et de la cavité ovarienne (« hystérosalpingographie») dépend de l’âge et des causes de stérilité du couple.
Suivant si une ou les deux trompes sont obstruée/s et, en tenant compte de beaucoup d’autres facteurs, nous pourrons décider du traitement adéquat.
Un liquide accumulé peut certaines fois être visible par échographie, dans l’une ou les deux trompes, ce que l’on appelle « hydrosalpinx ». Un « hydrosalpinx » peut être la cause de stérilité et augmentation des risques d’infection. Les études montrent qu’il y a un taux plus élevé de succès dans les traitements de reproduction assistée lorsqu’on extirpe l’« hydrosalpinx » avant d’entamer un traitement.
Dans un cycle de 28 jours on calcule que l’ovulation a lieu autour du 14ème jour. Environ 24 heures après, la température corporelle augmente et on sait ainsi s’il y a eu une ovulation ou non. Aujourd’hui, on trouve des kits d’ovulation en pharmacie, qui aident les couples pour savoir à quel moment ils doivent avoir des relations, pour coïncider avec le moment le plus fertile.
Dans notre clinique de reproduction assistée, on monitorise l’ovulation au moyen d’échographies trans-vaginales sur différents jours du cycle et d’analyses hormonales pour assurer que les pics hormonaux nécessaires pour l’ovulation se sont bien produits, aidant ainsi à la conception naturelle.
Mon médecin dit que je n’ovule pas tous les mois.

Pourquoi ai-je mes règles si je n’ovule pas ? La plupart des patientes avec un cycle régulier (26 à 35 jours) ovulent chaque mois. Pour qu’il y ait des cycles réguliers, les hormones qui font croître et mûrir l’endomètre sont synchronisées pour obtenir une ovulation à la moitié du cycle.Pour des patientes avec des cycles longs/irréguliers (30 à 90 jours), le corps crée des hormones qui font croître l’endomètre. Si l’ovulation ne se produit pas l’endomètre est spontanément détaché. Ce processus résulte sur des cycles longs et irréguliers, et, parfois, dans ces situations il n’y a pas d’ovulation.

Dans notre clinique nous avons un programme de don d’ovocytes ou d’ovules, OvoDona. Nous n’avons pas de liste d’attente, mais le délai avant de commencer le traitement peut varier suivant la sélection de votre donneuse et la synchronisation des cycles.

Témoignages réels de patientes de Procreatec

« Un petit message pour vous dire que la grossesse avance très bien, l’échographie des 12 semaines s’est bien passée. Nous sommes heureux et avec beaucoup d’espoir pour la suite ! Nous vous souhaitons tout le meilleur pour 2017, éternellement reconnaissants ! »

« Je suis médecin cubain, qui profite aujourd’hui avec mon épouse et ma famille de la bénédiction et du miracle de pouvoir avoir avec nous le plus grande désir de nos vies, Mario qui a 3 ans. Grâce aux attentions et au professionnalisme de la Docteur Lourdes, un ange pour nous. Continuez dans cette tâche miraculeuse de donner la vie et le bonheur. MERCI !»